Agenda Festif /

Folklore et Gastronomie du Grand Est
Le 08 Juillet 2018

La Région Grand Est est si riche en folklores joyeux et en gastronomies délicieuses !
Rendez-vous le 8 juillet 2018 à partir de 10 heures.

C'est tous ces trésors que va mettre en valeur le festival "Folklore et Gastronomie". Son objectif est de participer à la sauvegarde du patrimoine et des traditions populaires, et faire perdurer les traditions propres à la vie paysanne de l’époque.

Il va réunir 4 groupes folkloriques de la grande région, qui vont se succéder tout au long de la journée sur la scène centrale du Village Musée.

En plus de l’ambiance festive, les visiteurs pourront également se régaler des diverses spécialités, différents producteurs de la région seront présents pour faire déguster et proposer à la vente leurs spécialités.

Le soir, un bal champêtre se déroulera sur le site. Le centre du Village Musée se transformera en fête de village d’autrefois !

Présentation des différents groupes folkloriques :

1 ) Les RAMOUNIS, folklore des Ardennes

Les « RAMOUNIS » sont originaires de BOSSEVAL, dans les Ardennes françaises, à quelques pas de la frontière belge et de l’Ardenne wallonne. Le groupe a été fondé en 1987. Ils sont "RAMOUNIS" car leurs aïeux travaillaient dans les bois et fabriquaient des ramons de boule (des balais en bouleau). Ils sont tous chaussés de sabots ou de souliers, et habillés en costumes de paysans ardennais.

2 ) Les CHETTAS de Xertigny, folklore des Vosges

LES CHETTAS est le nom donné en patois aux habitants de XERTIGNY. Le groupe a été créé en 1958 et compte environ 30 participants de toutes générations. Ils font revivre les traditions des Vosges du 19° siècle, avec leurs costumes sobres et ruraux d’époque. C’est sabots aux pieds qu’ils vous entraînent dans les danses traditionnelles qui égayaient autrefois les fêtes et les veillées de nos villages.


3 ) Les NEUGEOTTES, folklore de Lorraine

Le groupe folklorique lorrain Les Neugeottes existe depuis 1975. Leur nom signifie « Les Noisettes » en patois de la région de Toul (près de Nancy). Il est constitué d‘une vingtaine de danseurs, musiciens et conteurs particulièrement dynamiques.
Ils chantent et jouent de l’épinette et du psaltérion*, dansent en sabots au son de l’accordéon, de la vielle à roue ou de l’orgue de Barbarie. (*Psaltérion : instrument à cordes pincés de forme triangulaire apparut au moyen âge)

4 ) Les MORELLES, folklore du Bocage Champenois.

Ce groupe a été fondé en 1974, suite de la création du Lac du Der. Il se compose d’une vingtaine de danseurs et d’un musicien. Son nom les morelles vient de l’ancienne appellation de la foulque macroule, un oiseau qui niche au lac du Der.
Pour ne pas se lasser, les Morelles ont un répertoire riche, qui varie en fonction du calendrier.
« Il y a la suite de mariage, la suite du 1er mai, celle du chien de moisson, de la Saint-Vincent pour les vendanges, ou encore celle du tir-à-l’oie qui était pratiquée les lendemains de fêtes de villages.


Buvette et restauration sur place .


Tarif unique : 5.00 €, gratuit pour les – de 12 ans.